Bordeaux, troisième jour.

Ce troisième jour commence plutôt mal : deux de nos compagnons de voyage ne viendrons pas.  Qu’à cela ne tienne, nous nous mettons d’accord sur le placement dans la voiture. Après une petite partie de Tetris In Real Life, nous sommes en route pour Archachon. On passe devant un Aqualand, chose assez amusante lorsqu’on sait que la plage est à une cinquantaine de mètre…

Y’a rien à dire mit à part : c’est booooowwwww !!! En plus y’a presque personne… Donc on est bien tranquille. On s’installe, on pose nos sacs, on se change. L’air est un peu frais quand même, mais c’est juste moi qui suis chiante. Avec mon fiston, nous construisons le château des gentils qui lancent leurs alliés sur celui des méchants (à moins que ce ne soit l’inverse?).  On met tous la main à la patte sous son regard de contrôleur des travaux finis. On récupère des coquillages, des bâtons et des pommes de pin pour décorer le tout et… TADAAAAAAM ! Voici le chef d’oeuvre :

Nous prenons le pique nique vu que la faim se fait quand même bien sentir après ça. Après un bon repas, nous digérons gentiment, sous le soleil, n’oubliant pas de se tartiner de crème solaire de temps en temps, en pauvre cachet d’aspirine parisien que nous sommes. Puis c’est l’heure de la baignade en mer. Il me faut presque une heure pour la vaincre cette mer, mais je suis finalement rentrée dedans. La prochaine fois je ferais la technique de mon mari : tu fonce et tu tombe. Radical. Au bout d’un moment, il faut quand même partir. Mon fiston me ramène des coquillage. Il veut prendre aussi du sable et de l’eau de la mer, mais bon, on lui dit non. Pour la petite anecdote, il a mit ses coquillages dans un sac, mais le problème c’est qu’il y’avait un coquillage fermé, donc vivant. Je vous raconte pas l’odeur pestilentielle le lendemain en rentrant à la maison.

Donc, après la plage, nous allons visiter Arcachon et ses environs. Y’a des coins magnifique, comme cette petite chapelle entourée de fleurs. Puis nous allons manger des glaces, et là c’est le drame. Elles sont délicieuses, mais ne valent pas celles que nous avions mangées la veille. Puis nous allons voir l’île aux oiseaux, de très loin… Dommage. Nous continuons en prenant un cocktail fruité sur la terrasse d’un café. Ça fait vraiment du bien…

Nous retournons faire notre partie de Tetris humaine dans la voiture pour finalement rentrer chez Maman et Papa Bento. Après un diner presque parfait (pourquoi presque au fait ? L’était parfait !), nous allons nous coucher : le lendemain matin nous devons être à 11h33 à la gare de Bordeaux…

Publicités
Cet article, publié dans Trucs en vrac, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bordeaux, troisième jour.

  1. slyshinie dit :

    Quel charmant petit séjour :3
    Ah, la plage … la verrais-je cette année ? Peut-être … en octobre =_=
    Ça avait l’air bien sympa en tout cas 🙂
    Bises

    • Crayonne dit :

      La plage en octobre ça peut avoir son p’tit charme aussi… J’l’avais fait quand j’étais au lycée, et ça ne m’avait pas déplu… En même temps le combo mer/Bretagne/octobre j’étais sûre et certaine de ne pas pouvoir me baigner…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s